Injection de botox et de toxine botulique à Lyon

 

Toxine botulique et rides à Lyon 1

 

 

 

La toxique botulique ne tend pas, elle détend la peau

 Le Botox détend les muscles de la peau et lisse le haut du visage

L’injection de Botox à Lyon, est désormais la technique de référence pour le traitement des rides d’expression du haut du visage au niveau du front, de la glabelle (ride du lion) et des rides de la patte d’oie.

 

Toxine botulique et rides à Lyon 2Toxine botulique et rides à Lyon 3
Photos coll. Dr JL Morel 1996 (AFME)

Le produit : endotoxine botulinique:

Le Botox,nom générique de la toxine botulique, est un médicament utilisé depuis des décennies en médecine  pour traiter les spasmes des paupières, du visage ou du cou.

Le Botox utilisé en médecine esthétique à Lyon existe sous différents noms commerciaux: Dysport®, Vistabel®, Bocouture®, Azzalure®. Les doses de toxine botulique utilisées en médecine esthétique pour traiter les rides et ridules sont beaucoup plus faibles que celles utilisées en neurologie ou en ophtalmologie.

Technique des injections de toxine botulique:

Nous injectons, à l’aide d’aiguilles très fines (30G), de petites quantités de Botox, directement dans les muscles, à quelques millimètres de profondeur.

L’injection est très peu douloureuse.

Aucune anesthésie locale préalable n’est réalisée.

Les injections sont réparties sur les muscles peauciers du front, de la ride du lion (glabelle) et aussi sur les muscles créant les rides de la patte d’oie.

Il est aussi possible de relever la queue du sourcil si celui-ci est attiré vers le bas.

traitement-rides-lyoninjections-toxine-botulique   

Contre-indications du Botox à Lyon:

L’injection de Botox est interdite chez la femme enceinte ou allaitante et chez les patients atteints de myasthénie. Les autres contre-indications (rarissimes) sont liées à une allergie au produit ou à l’un de ses excipients.

 

Précautions avant une injection de Botox à Lyon

La prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires est déconseillée  dans les 72 heures précédent l’injection.

 

Précautions après une séance de Botox à Lyon

Pendant 6-7heures suivant l’injection il est recommandé de ne pas s’allonger.

Durant les 24-48 heures après l’injection nous conseillons  de ne pas pratiquer de sport, d’éviter les massages au niveau des zones traitées et de pencher la tête trop longtemps

 

Résultats et entretien:

Au bout de 3 à 6 jours, les effets du Botox sont visibles; l’effet maximal survenant au bout de 10-12 jours.

Le front devient lisse, perd son caractère sévère et triste, la ride du lion (glabelle) s’estompe ou disparaît. Les plis des pattes d’oie sont également très diminués. Après la 1ère injection de Botox, l’effet des injections diminue progressivement puis s’efface après 4 mois environ. Il faut alors renouveler la séance. Puis nous conseillons une injection semestrielle pour entretenir le résultat.

 

Limites du traitement par Botox:

La ride du lion ou glabelle est parfois très marquée, en particulier chez l’homme. Le dosage classique du Botox doit donc, dans ce cas, être augmenté pour traiter efficacement cette ride d’expression.

 

Complications de la toxine botulique – Botox à Lyon:

Le mot « toxine botulique » fait un peu peur et évoque le botulisme !

En fait, la toxine botulique-Botox utilisée en médecine esthétique est très faiblement dosée. Le recul de l’utilisation de cette molécule est très important, plusieurs dizaines d’années, et les complications sont très rares et le plus souvent bénignes !
De petites ecchymoses peuvent apparaître, mais rarement.

Une céphalée modérée peut survenir dans les 24 heures suivant l’injection de Botox.

Dans la semaine qui suit, il est possible de sentir des tiraillements du front ou  une sensation de tension. La mobilité est diminuée mais pas figée si les doses sont légères.

Mal injectée par un praticien non ou peu formé, la toxine botulique peut paralyser transitoirement des muscles non souhaités dans le visage (paupière tombante, gêne au sourire, sourcils trop hauts ou trop bas…).

Ces complications, désagréables, évoluent heureusement toujours favorablement, sans séquelle.

Partager cet article