Traitement des paupières supérieures tombantes (ptôsis)

Traitement médical des paupières supérieures tombantes à Lyon (ptôsis)

La ptôse des paupières supérieures ou ptôsis est le plus souvent liée à l’âge. D’autres causes médicales (myasthénie) ou parfois congénitales sont également en cause. La blépharoplastie chirurgicale reste le « gold standard » dans cette indication. Toutefois une blépharoplastie médicale (plasma exérèse et/ou technologie HIFU) est possible dans notre centre de médecine esthétique à Lyon dans les ptôsis débutants liés au vieillissement.

 

Introduction :

 

ptôsis

Le ptôsis est souvent du à l’association d’un relâchement cutané de la paupière et d’un étirement progressif de la connexion avec la paupière de  petits muscles élévateurs (Levator palpebrae superioris, Müller). La génétique est, comme souvent en médecine anti-âge, le facteur prédisposant du ptôsis, l’âge et l’héliodermie étant des facteurs aggravants.

 

Blépharoplastie médicale à Lyon:

La blépharoplastie médicale (traitement non chirurgical de la paupière) s’adresse aux cas débutants de ptôsis bilatéral. Les cas évolués relèvent de la chirurgie. La blépharoplastie médicale ne traite en effet  que le versant cutané du ptôsis, sans modifier l’insertion des muscles élévateurs de la paupière supérieure.

Le traitement de la paupière inférieure relève, à notre sens, exclusivement de la chirurgie.

  • HIFU à Lyon:

La technique est détaillée dans le chapitre https://cabinetjeanpierregobin.fr/lifting- medical-par-ultra-sons-focalises-hifu/

Après un rehaussement digital du sourcil nous appliquons la sonde HIFU (3mm) en regard du bord osseux (frontal)  afin de protéger l’œil. Plusieurs tirs sont nécessaires avec une énergie  moyenne de 1J/cm2. La technique étant un peu douloureuse nous préconisons l’application préalable de crème EMLA.  Une séance est suffisante, mais les résultats sont décalés dans le temps (2 à 4 mois environ). La technique HIFU permet de relever (un peu) la paupière supérieure. C’est un traitement simple et rapide, sans effet secondaire. Nous la considérons comme le traitement de première intention dans les ptôsis peu évolués.

Rehaussement du sourcil
Rehaussement du sourcil

Application de la sonde HIFU
Application de la sonde HIFU
  • Plasma-exérèse à Lyon:

La plasma-exérèse est un dispositif ionisant les gaz présents dans l’air ambiant en créant un petit arc voltaïque entre la cible (peau) et la pointe de la machine.

 

Arc voltaïque entre la pointe et la peau
Arc voltaïque entre la pointe et la peau

Plasma-exérèse du ptôsis
Plasma-exérèse du ptôsis

Il n’y a pas de contact entre la peau et l’extrémité de l’aiguille du dispositif de plasma-exérèse. Le principal intérêt de ce dispositif est de vaporiser les tissus, en l’occurrence l’excès cutané de la paupière supérieure, sans atteindre les zones environnantes (derme profond, œil) comme le ferait par exemple un laser CO2 ablatif ou une électrocoagulation.

En pratique, la technique étant légèrement douloureuse, nous réalisons une anesthésie de la paupière supérieure avec de la crème EMLA. La zone à traiter est marquée préalablement. Puis nous faisons une succession de tirs espacés en respectant des espaces de peau saine.

Les suites sont simples et non douloureuses. Nous conseillons l’application d’une simple crème cicatrisante pendant quelques jours. Les petites croûtes disparaissent rapidement et sont remplacées par de petites zones érythémateuses (rouges). Progressivement la peau reprend son aspect normal. Il n’y a pas d’éviction sociale.

Deux à 3 séances de plasma-exérèse espacées d’un mois sont nécessaires pour le traitement d’un ptôsis modéré.  

Les contre-indications sont rares (maladie de peau, grossesse, allaitement). Le traitement est déconseillé chez les patients de phototype élevé (IV à VI) en raison d’un risque de pigmentation post interventionnel.

 

Limites de la technique:

Les ptôsis majeurs relèvent de la chirurgie.

On considère classiquement que 20 à 30% des patients traités par plasma exérèse et/ou HIFU ont un résultat jugé insuffisant.

La blépharoplastie médicale n’est pas une technique « magique » mais améliore néanmoins significativement une majorité de patients porteurs d’un ptôsis modéré et bilatéral  en relation avec l’âge.

 

 

Résultats :

Les résultats sont progressifs après un traitement par Plasma Exérèse. Généralement le résultat apparaît dans le mois suivant la seconde séance. Si l’amélioration n’est pas significative il est inutile de prévoir une 3ème session.

Les résultats de la technique HIFU apparaissent dans les 2 à 4 mois suivants l’intervention.

 

Honoraires blépharoplastie médicale :

  • HIFU paupière supérieure (front inclus) : 350€ TTC,
  • Plasma exérèse: 250€ TTC/ séance.

 

FAQ :

Q1 : Les résultats de la blépharoplastie médicale  sont-ils  comparables à ceux obtenus après un traitement chirurgical ?

R1 : Les indications ne sont pas les mêmes. La chirurgie s’adresse aux ptôsis évolués et permet le traitement du versant musculaire, alors que la blépharoplastie médicale ne traite que le versant cutané.

 

Q2 : Quelle technique choisir, HIFU ou Plasma-exérèse  ?

R2 : Nous vous conseillerons la technique la plus appropriée à votre cas. La technique HIFU s’adresse plutôt aux ptôsis modérés avec  paupières lisses. La plasma-exérèse permet une rétraction cutanée et est  plutôt indiquée pour le traitement des ptôsis avec paupières ridées.

 

Q3 : Quelle est la durée d’action des techniques de blépharoplastie médicale?

R3 : L’action est variable et dépend naturellement de l’âge du patient, de sa qualité de peau ,… Pour simplifier on peut raisonnablement estimer que le résultat acquis d’une blépharoplastie médicale dure 1 à 2 ans environ.

 

Q4 : La blépharoplastie médicale peut-elle être pratiquée à n’importe quelle saison ?

R4 : Il n’y a aucune contre-indication à pratiquer le HIFU en toute saison ; par contre la plasma-exérèse est déconseillée chez les patients souhaitant s’exposer au soleil.

 

Q5 : Quelle est la durée du traitement ?

R5 : HIFU :15’ environ ; Plasma exérèse :30’ environ

 

Q6 : La technique HIFU et la plasma-exérèse peuvent-elles être associées ?

R6 : Il est effectivement possible d’associer les 2 méthodes afin, dans certains cas, d’optimiser les résultats.

Partager cet article