Cryothérapie Corps Entier
Photo 1

Introduction : 

Le rôle positif de l’exposition à un froid intense dans la récupération sportive et le bien-être n’est pas nouveau. 

C’est par exemple le cas du bain en eau froide (4° C) immédiatement après un sauna (environ 80° C).

Le choc thermique qui en résulte (environ 76° C) par convection est source de bien-être et d’apaisement. Malheureusement, le corps se refroidissant dans l’eau 25 fois plus vite que dans l’air, la durée du bain ne peut excéder quelques secondes.

C’est au Japon que la Cryothérapie Corps Entier (CCE) a été utilisée initialement, dans les années 1970. Puis la technique s’est développée dans les pays de l’Est de l’Europe.

La pratique de la CCE en France est plus récente. Elle était réservée aux sportifs dans un premier temps, mais d’autres applications, en particulier le bien-être et l’amélioration de certaines pathologies inflammatoires, contribuent à son développement actuel. 

 

Définition 

La Cryothérapie Corps Entier permet de soumettre le corps à un froid intense sec, non invasif, rapide et efficace du corps. 

La technique est pratiquée dans des centres spécialisés, soit en cabine ouverte ou Cryo-sauna, la tête étant non exposée, soit dans des cabines fermées. Dans le premier cas, le froid provient de la transformation de l’azote liquide (-196° C) en gaz.

La température d’exposition dans les CCE ouvertes varie de

-110° C à -160° C selon les indications. 

Dans les cabines de CCE fermées, le froid est généralement obtenu par effet Peltier (électricité). 

Les cabines fermées électriques ne permettent pas de descendre en dessous de -110° C. 

 

Mode d’action de la CCE : 

Une séance de CCE n’excède jamais 3 minutes. 

Elle entraîne un choc thermique. 

Ce choc thermique génère une vasoconstriction et active la libération d’adrénaline dans la circulation sanguine. 

Il se produit par ailleurs un effet antalgique (diminution de la douleur) et anti-inflammatoire lié à la baisse de température des tissus. 

À l’issue de la séance, le corps se réchauffe

Le phénomène de vasodilatation qui s’ensuit modifie le flux sanguin et entraine une meilleure oxygénation des tissus, ainsi qu’une libération massive d’endorphines. Une sensation de bien-être est immédiatement ressentie

Des séances d’entretien sont nécessaires pour maintenir les bienfaits de la CCE au long cours. 

 

Déroulement d’une séance de CCE : 

Cryothérapie Corps Entier Photo 2
Photo 2

Les patients se dévêtissent et ne conservent que leurs sous-vêtements. Les mains et les pieds sont protégés par des gants et chaussons.

Le patient rentre dans la CCE.

La session dure 3 mn ou moins.

Durant la séance, il y a un contact permanent (visuel et conversation) entre le patient et le (la) cryothérapeute.

 

Cryothérapie Corps Entier Photo 3
Photo 3

La session est écourtée si le patient ne tolère pas l’exposition au froid extrême.

À l’issue de la séance de CCE, le patient porte immédiatement un peignoir.

La sensation de bien-être, consécutive à la séance de CCE et à la libération d’endorphines, débute rapidement et dure environ 2 heures.

Les activités peuvent reprendre immédiatement.

Précautions : 

  • Être parfaitement sec/sèche 
  • Pas de bijou ou piercing 
  • Tenue : sous-vêtements ou maillot de bain 
  • Par mesure d’hygiène, l’usage de sous-gants, sous-chaussons et peignoirs à usage unique est indispensable

 

Indications de la CCE :

Sport : 

 

  • Préparation musculaire
  • Augmentation de la performance et récupération sportives
  • Micro-lésions musculo-tendineuses post-sportives
  • Traumatologie du sport

 

Cryothérapie Corps Entier Photo 4
Photo 4

Santé : 

 

  • Douleurs inflammatoires et/ou chroniques
  • Rhumatologie : arthrose, fibromyalgie, polyarthrite, spondylarthrite ankylosante,… 
  • Neurologie : migraines, états dépressifs, sclérose en plaques, maladie de Parkinson… 
  • Dermatologie : psoriasis, eczéma… 
Cryothérapie Corps Entier Photo 5
Photo 5

Bien-être et beauté : 

 

  • Amélioration de la vitalité et du bien-être
  • Anxiété, stress intense, troubles du sommeil
  • Jambes lourdes et/ou douloureuses
  • Effet anti-âge
  • Tonicité corporelle
Cryothérapie Corps Entier Photo 6
Photo 6

 

Contre-indications de la CCE :

  • Hypertension artérielle non traitée
  • Accident cardiovasculaire récent
  • Dispositif cardiaque sous-cutané
  • Pompe à insuline implantée
  • Cancer en cours de traitement
  • Insuffisance rénale chronique sévère
  • Troubles circulatoires graves (thrombose veineuse profonde récente, embolie pulmonaire récente, artériopathie de stade III ou plus)
  • Troubles micro-circulatoires sévères (syndrome de Raynaud, sclérodermie,…)
  • Plaies non cicatrisées (ex : ulcère de jambe)
  • Asthme sévère
  • Insuffisance respiratoire
  • Grossesse ou allaitement

 

Complications : 

Les complications de la CCE sont rarissimes à condition de respecter un protocole strict avec un encadrement par un cryothérapeute qualifié dans un centre spécialisé.

L’utilisation d’une machine de Cryothérapie Corps Entier aux normes CE médical est indispensable.

Le respect des contre-indications de la CCE est également impératif.  

 

Protocoles de la CCE :

Ils sont variables et dépendent des indications.

A titre indicatif :

  • Préparation sportive : 2 séances sur 2 jours 48 heures avant une compétition
  • Récupération sportive : 2 séances sur 2 jours le plus rapidement possible (la 1e dans les 24 heures suivant la fin de l’épreuve)
  • Microlésions post-sportives : 5 à 15 séances de CCE, à raison d’une séance quotidienne
  • Bien être : 1 séance/jour pendant 5 jours. Puis protocole d’entretien au rythme d’une séance hebdomadaire, puis 2 séances/mois.
  • Maladies inflammatoires : 10 à 15 séances, à raison d’une séance quotidienne. Puis 1 séance d’entretien hebdomadaire ou bi-hebdomadaire.

La température pratiquée lors des séances de CCE varie de -110° C à -150° C suivant les patients et les indications.

 

Résultats :

La sensation de bien-être est immédiate en relation avec la libération massive d’endomorphines. Le maintien de cette sensation de bien-être nécessite cependant un entretien régulier par CCE.

Les résultats au niveau des tissus (peau, articulations, muscles, tendons) résultent d’une meilleure oxygénation des tissus consécutive à plusieurs séances de CCE. Lorsque les résultats sont acquis, il est nécessaire de les maintenir par des séances régulières de CCE.

 

Crédit Photo :
  • Photos 1, 2, 3 : Cryomotion® – Brice Robert
  • Photo 4 , 5 : 123 RF
  • Photo 6 : Cryomotion®
Partager cet article